L’EMDR : Qu’est ce que c’est ? Article de Fabienne Brocard, thérapeute en EMDR

L’EMDR ou Eye Movement Desensitization and Reprocessing, signifie en français mouvements oculaires de désensibilisation et de retraitement des informations négatives.

Il s’agit d’une composante de l’être humain, active de sa naissance à sa mort, qui se déclenche toutes les nuits, à différents moments du sommeil paradoxal, sous la forme de mouvements oculaires alternés. Cette action continue qui stimule le processus naturel d’autoguérison du cerveau émotionnel, débloque les émotions négatives stockées dans le système nerveux. Par l’intervention appliquée d’un thérapeute compétent, une stimulation volontaire des mouvements oculaires, inclue dans un protocole individualisé,  amène le cerveau à retraiter l’expérience pour qu’elle soit assimilée. Le développement de l’EMDR s’inscrit dans une perspective neuro intégrative qui démontre toute son efficacité dans sa « formule » brève.

Des yogis, des chamanes, mais aussi certaines tribus ont toujours eu une conscience aigüe de cette fonction présente en tout être. Afin d’éliminer les effets destructeurs des chocs émotionnels négatifs, des charges trop lourdes relatives notamment aux inscriptions génétiques, aux mémoires transgénérationnelles, les danses rythmées et autres coutumes aux mouvements alternés étaient reconnues et utilisées comme un véritable outil thérapeutique dans l’activation volontaire de ce processus de guérison. Ces transmissions orales par les anciens, s’offraient au plus grand nombre, pour l’équilibre et le plus grand bien de tous.

Plus près de nous, le docteur Beats s’est vu décrié lorsqu’il a élaboré le yoga des yeux, aux multiples bénéfices, pratiqués par les yogis depuis des millénaires. Dès l’apparition de la psychanalyse, il a été proposé aux patients de fixer un pendule, des spirales, dont les travaux ont commencé par être décrits puis copiés. L’alternance se retrouve dans une des approches de PNL, Programmation Neuro Linguistique de traitement du trauma psychique par les mouvements oculaires, devenue l’IMO ou lntégration par les Mouvements Oculaires. Elle a également servi comme inducteur de transe en hypnose depuis Mesmer et à des exercices spécifiques de la kynésiologie. Le brain Gym, une de ses composantes, montre aussi l’efficacité des travaux conduits avec ce mouvement et cette liste n’est pas exhaustive.

D’autres écoles encore, ont mis au point des formations en incluant largement ce procédé et ce, bien avant qu’il soit médiatisé sous l’appellation de l’EMDR.

Francine Shapiro basée aux Etats Unis, psychologue de formation et soignée d’un cancer dont rien n’excluait sa récidive, se mit à prospecter en profondeur sur les méthodes et processus de toute nature susceptibles de lui faire retrouver la santé.

Dans les années 80, elle explore la méditation, puis effectue des stages avec Grinder, concepteur de la PNL, qui inclut le traitement du trauma psychique par les mouvements oculaires, baptisé IMO. L’activation provoquée de ce processus accompagnée de divers protocoles, a conduit à des libérations spectaculaires, dont les résultats ont par la suite bénéficié d’une reconnaissance scientifique.

En effet, Francine Shapiro s’entoure d’une équipe de soignants, de psychiatres, dont le français David Servan Schreiber, démontrant expérimentations et recoupements pendant près d’un quart de siècle autour de l’alternance. Les effets positifs faisant à la fois écho aux expériences empiriques et scientifiques relatives à l’imagerie numérisée du cerveau, viennent enrichir et conforter lumineusement sa recherche à présent validée par le ministère de la santé.

L’accent est mis sur les mouvements oculaires, le taping ou tapotements alternés et les sons bilatéraux qu’elle choisit d’associer à certains supports de psychanalyse, au regard de son statut.

Une procédure standard destinée principalement « aux professionnels de la santé mentale » voit le jour. Cette modélisation s’adressait aux personnes dont les griefs allaient de l’humiliation dans la petite enfance jusqu’aux frustrations professionnelles des plus récentes. Puis, aux chocs post traumatiques, aux anciens combattants du Vietnam, ainsi qu’aux victimes de viol et d’agression. Mais la liste de dysfonctionnements est illimitée.

Au regard du succès des effets constatés, les résultats furent très médiatisés.

Ils confirmèrent que des souvenirs traumatiques vieux de dizaines d’années pouvaient être atteints et résolus par cette pratique. Pourtant, Francine Shapiro ne conservera pas le nom IMO, utilisé par Grinder, le concepteur de la PNL, mais choisira de prendre à son compte cette procédure qu’elle nommera EMD ( Eye Movement Desensitization), dont les résultats inespérés ne se firent pas attendre, comme c’était déjà le cas à son origine, sans la médiatisation qui s’en est suivi.

« La cause des résultats positifs qui se révélèrent éminemment plus puissants que ceux optenus par l’hypnose  restait encore inexpliquée par les professionnels de la santé mentale dans leur pratique de l’EMDR.

Pratique que la psychologue a voulu rebaptiser plusieurs fois, mais face au succès grandissant, le sigle EMDR était rentré dans les mémoires ».

 

Par cette auto proclamation d’une pratique utilisée depuis des temps immémoriaux et à travers les disciplines plus récentes citées plus haut, Francine Shapiro met en porte à faux tous les acteurs formés par d’autres filières, qui fonctionnent en partie ou en totalité avec les mouvements alternés et leurs différents protocoles.

Et s’il paraît inimaginable d’avoir voulu enfermer dans un brevet, un processus de guérison aussi naturel que la respiration, le succès tant convoité par Francine Shapiro aura au moins permis que le processus EMDR, aussi efficace qu’universel, puisse, par sa reconnaissance scientifique et l’ampleur de sa médiatisation, être connu du plus grand nombre et au service de tous !

1980 ; c’est pendant ses stages avec Grinder, concepteur de la PNL, que Francine Shapiro fait connaissance avec le traitement du trauma psychique par les mouvements oculaires, baptisé IMO.

1994 ; année où le psychiatre François Bonnel crée la Société Française d’EMDR – SFEMDR et se trouve à l’origine de la première formation en France. Voir les articles de confrères sur l’EMDR et celui du docteur Eric Bardot, entre autre, formateur EMDR.

1994 ; Francine Shapiro obtient une distinction en Psychologie de l’association californienne.

2001 ; David Servan Schreiber psychiatre, transforme la Société Française d’EMDR – SFEMDR en EMDR.

2002 ; le prix Simgmund Freud est décerné à Francine Shapiro par l’association mondiale de psychothérapie et par la ville de Vienne.

Elle est la présidente de l’association internationale d’EMDR basée en Californie et crée l’HAP, programme d’assistance humaine EMDR, qu’elle considère comme l’équivalent de « Médecins sans frontières » pour la santé mentale.

2004 ; dix ans plus tard, David Servan-Schreiber fait reconnaître l’efficacité de l’EMDR dans le psycho traumatisme par la fédération française de psychiatrie ».

De mon côté, lorsque je vivais à Paris, c’est au cours de séquences d’apprentissage de PNL auprès d’une psychothérapeute formée par la filière EMDR France que j’ai pu vivre en direct la puissance de ce processus. Si je suis restée totalement fidèle à la pratique d’alternance de l’EMDR, des révélations m’ont amenée à renforcer ce processus. Celui-ci aurait été incomplet si j’avais ignoré les autres sources d’auto guérison complémentaires et intrinsèques à chacun. Ainsi, mon approche thérapeutique découle d’une écologie globale, prenant en compte les mécanismes de la pensée, l’intention, la communication, la transmutation, la co-création consciente, l’intuition, l’attraction, les cinq sens, la fréquence vibratoire, la lumière, le son, la vibration de ma voix, la vision intérieure et les connexions à notre multi dimensionnalité. S’appliquer à définir est toujours réducteur, mais disons que c’est une Alchimie de : l’EMDR, l’Energiologie et la Connexion en 2Points, (dite aussi méthode des 2 points) – de la particule à l’onde. Je peux observer chaque jour, que l’Alchimie que je propose révèle le guérisseur en chacun avec l’autonomie qui en découle et permet d’éviter des années de thérapie.

Article écrit par Fabienne Brocard Thérapeute en EMDR, Tel 06 13 78 80 19

https://espacesantebienetre.quartzprod.com/therapeute/brocard-fabienne/

www.connexionquantique.com

Partagez

Written by 

THERAPEUTE HOLISTIQUE : NATUROPATHE ENERGETICIENNE ⭐ ORGANISATRICE D'EVENEMENTS COMMUNICATION