“Recontacter et Guérir son Enfant Intérieur” Michèle Pratesi Psychologue spirituelle

Cet article est le fruit de ma pratique professionnelle de thérapeute. Mes guides m’ont inspiré pour que je devienne un médiateur entre l’enfant intérieur et l’adulte. Guérir l’enfant intérieur est primordial pour permettre l’émergence de notre Etre intérieur. Je reste étonnée de la simplicité, de la rapidité, de l’efficacité de cette méthode.

Il est temps d’être heureux….

Laissons place à l’enfant,

L’enfant qui n’a pas été aimé, accueilli, écouté, entendu dans son enfance ou qui a été malmené, a stocké toutes ses expériences difficiles dans l’Inconscient.

Elles y sont encore et se réveillent dès qu’un mot, une situation de la Vie quotidienne viennent les titiller. Ces expériences créent ainsi des représentations, des schémas de fonctionnement inconscients automatiques qui servent à nous préserver de la souffrance et qui se répètent sans cesse. Quoi que nous fassions, l’Enfant blessé est toujours là.

Le guérir, en premier lieu, c’est le reconnaitre et l’accueillir, savoir qu’il est là, rétablir le lien d’amour avec lui. Ainsi, on le sort de l’inconscient et on le ramène à la Conscience. On le sort du Passé et on le ramène dans le Présent. Il n’est plus nécessaire que nous retournions dans le passé afin de revivre l’expérience.

En grandissant, nous devenons notre propre père et notre propre mère, adulte et autonome. Une étape importante dans la guérison est ce changement de posture, de point de vue, en ne s’identifiant plus à l’enfant blessé, victime, impuissant, mais au parent responsable, acteur de sa vie. De cette place, avec plus de recul, l’action est possible et on ne subit plus. Nous ouvrons notre cœur de mère à la compassion pour cet enfant. Avec douceur et tendresse, on peut lui parler, le nourrir, l’aimer, le rassurer.

Et nous  l’écoutons. Il s’agit d’un dialogue. C’est lui permettre de s’exprimer, de dire ce qu’il n’a pas pu dire, d’entendre son besoin, de passer du temps avec lui.

Une fois le lien d’amour et la confiance rétablis, l’étape suivante est de contacter les blessures de notre enfant et développer de l’amour et de la compassion pour cette souffrance, ne plus la fuir. On écoute la blessure, ce qu’elle a à nous dire. On recherche sa cause, la situation initiale qui a généré la blessure. L’enfant nous y amènera.

Nous allons pouvoir apporter ainsi  à l’enfant intérieur notre compréhension d’aujourd’hui qui est forcément différente de celle du moment où il  vivait la situation.

On aide l’enfant à sortir de la blessure en lui permettant de changer de point de vue, en élargissant sa vision des choses. Reconnaitre ce qui s’est passé, dire ce qui aurait dû être dit à l’époque, lui apporter une nouvelle compréhension  permet à l’enfant de sortir de la souffrance et de ses schémas répétitifs.

Il se réconcilie ainsi avec les autres, sa famille et peut grandir.

L’adulte que nous sommes se réconcilie avec son passé, son enfant et avec lui-même.

Cela a pour conséquence de laisser plus de place à l’enfant heureux, joyeux, innocent qui, parfois, n’a pas suffisamment  de place de s’exprimer car il est submergé par l’autre, blessé.

 Réconcilier ces deux enfants c’est retrouver l’unité.

C’est l’enfant qui nous guide dans ce chemin et faisons lui confiance. IL est plus fort qu’on ne le croit. C’est un chemin intérieur de redécouverte de Soi.

Laissez-vous guider.

Michèle Pratesi https://espacesantebienetre.quartzprod.com/therapeute/pratesi-michele/

Si vous vous sentez appelé par ce chemin, vous pouvez me contacter au 06 25 08 74 14

 

 

 

 

Partagez

Written by 

THERAPEUTE HOLISTIQUE : NATUROPATHE ENERGETICIENNE ⭐ ORGANISATRICE D'EVENEMENTS COMMUNICATION